Retrouver la ligne après une grossesse

Vous le savez, je suis une instagrameuse avant d’être une bloggeuse. Dans mon cercle de super-mamans, nous sommes nombreuses à ne pas avoir réussi a perdre sans effort nos kilos de grossesse. Nous nous encourageons, tantôt en postant nos activités physiques, tantôt en parlant des aliments que l’on mange; mais souvent la démotivation refait surfasse. Comment reprendre le sport après bébé ? Je vous donne quelques pistes.
J’ai également pris l’initiative d’aller à la rencontre de trois petites et jolies mamans.
L’une est une sportive depuis toujours. La seconde s’est mis a pratiquer du sport après avoir accouché. Quant à la troisième, bien dans sa peau, assume simplement son nouveau corps.

sport après grossesse bébé famille mimaman

ALLEZ-Y EN DOUCEUR
Tout d’abord, si vous comptez reprendre quelques activités physiques après votre accouchement, prenez d’abord le temps de vous remettre de la fatigue physique de la grossesse et du marathon qu’est l’accouchement. Le contre-coup se fait sentir en général quelques semaines après la naissance de Bébé, ne soyez donc pas trop pressées.
Il vous faudra, avant toute chose, faire la rééducation périnéale et/ou abdominale. Celles qui devront suivre une rééducation abdominale seront ensuite aptes à se remettre au sport. Quoi qu’il en soit, attendez l’accord de votre équipe médicale.

NE VOUS BLESSEZ-PAS
N’oubliez pas que votre corps a subit des changements très importants, et qu’il faut donc y aller en douceur si vous ne souhaitez pas une descente d’organe, ni vous blesser.
Je vous conseille de commencer par de la cardio afin d’éliminer les kilos en plus, et de pratiquer un peu de gainage. Attention aux exercices abdominaux choisis : au début il vaut mieux se tourner vers les hypopressifs ( ici, une petite vidéo tuto très sympa pour vous aider ).

TROUVEZ VOTRE RYTHME
Ne vous sentez pas l’âme d’une guerrière : fixez vous des objectifs atteignables, et augmentez-les progressivement au fur & a mesure de vos progrès. Par exemple, imposez vous trois séances de sport dans la semaine, chacune de 30 minutes. Au bout d’un mois, augmentez la cadence ( en fréquence, en intensité ou en durée ).
Autant dans l’assiette que dans vos tennis, il ne faut pas vous frustrer : si cela devient une contrainte et une obligation, c’est que votre challenge était trop élevé pour vous.

DÉTERMINÉE MAIS PAS PRESSÉE
Que vous ayez un excès de motivation est super, mais cela ne doit pas vous pousser à aller au delà de vos limites : si les exercices que vous pratiquez vous font mal, il faut les arrêter et revoir le niveau mis en place. Encore une fois, j’insiste au niveau de la zone abdominale, et notamment pour les mamans césarisées. Si votre cicatrice vous fait mal, ne forcez-plus car votre utérus aussi a besoin de beaucoup de temps pour se remettre d’une telle opération.

ET LA FOURCHETTE DANS TOUT CA
Faire du sport, c’est super. Mais n’oubliez pas qu’une alimentation équilibrée vous permettra d’avoir suffisamment de ressource pour parvenir à de bons résultats. Sans vous priver, variez au mieux vos repas sur la semaine. Autorisez-vous des petits plaisirs, mais abstenez-vous de grignoter entre les repas. Buvez, buvez, et buvez ! Un litre et demi d’eau par jour sera un excellent allié pour la perte de poids.

ACCEPTEZ-VOUS car si vous pouvez maîtriser vos kilos, vous ne pourrez rien faire contre certains changements physiques tels que la poitrine affaissée, les vergetures, la peau distendue au niveau du ventre ou encore les hanches plus larges. Définitivement, votre coprs de Maman n’est pas celui d’une jeune fille en fleur. Acceptez donc ces imperfections afin de vous sentir mieux dans votre peau.

ENCOURAGEMENT ?
Une vie saine dans un corps sain ! Allez hop !

ligne_mimaman                                              LES INTERVIEWS
ligne_mimaman
Jenny est la maman grande sportive qui aime se surpasser.

Maud : Jenny, si tu devais te présenter, que dirais-tu ?
Jenny : J’ai 27 ans, ma fille à 10 mois. J’ai toujours fais du sport, déjà bien avant ma grossesse. J’ai fait de la gymnastique sportive en haut niveau, pendant 15 ans. Tout naturellement après l’arrêt de ce sport j’ai continué dans la fitness, la course à pied et le crossfit. Puis il y a eu ma grossesse, une grossesse bien difficile qui ne m’a pas permis de continuer mes activités sportives, ce fut difficile mais acceptable pour la vie de mon bébé. J’ai repris le sport 2 mois après mon accouchement, sous validation de mon gynécologue. Je suis exigeante quant à l’image que je donne : mon corps doit être parfait, autant dans la performance sportive que dans l’aspect.

Maud : Comment pratiques-tu le sport, en général ?
Jenny : Je fais du crossfit et de la musculation, j’en fais en salle et parfois à la maison. Je fais 6h de sport par semaine ( parfois quand j’en fais le week-end, je monte à 10h ).

Maud : Qu’est-ce qu’on trouve dans ton assiette ?
Jenny : Je suis perfectionniste avec mon assiette, autant que je peux l’être avec mon corps. Tout est fait maison, pas de plats industriels.  Je ne me mange pas gras, mais je ne me prive pas. Je ne mange pas de viande rouge, je privilégie la viande blanche. Je consomme pas mal de légumes, de salades, et des fruits.

Maud : Comment t’organises-tu avec ta fille ?
Jenny :  Je fais mon sport entre midi et quatorze heure lorsque je dois récupérer ma fille le soir à la crèche. Sinon, j’en fais après ma journée de travail ( horaire de bureau 9h-17h ) et quand c’est le papa (malgré sa petite présence à cause de son travail) qui va lui-même chercher notre fille à la crèche.  Quand je fais mon sport à la maison, elle est dans le parc à la sieste. J’espère que ce sera une activité qu’on pourra partager ensemble quand elle en aura l’âge.

Maud : Est-ce que tu as un conseil particulier à donner à celles qui voudraient tenir un rythme régulier dans la pratique sportive ?
Jenny : Le meilleur atout, c’est la motivation. La motivation est l’alliée du sport. Parfois, je n’ai pas tellement envie d’en faire, mais il faut aimer se surpasser pour pouvoir garder son niveau et s’améliorer.

ligne_mimaman
Jennifer fait un peu de sport pour se sentir bien dans sa peau et avoir des moments à elle.

Moi : Qui es-tu ?
Jennifer : J’ai 27 ans, et je suis la maman de Cléa. Elle fêtera sa deuxième année dans un mois. Avant de tomber enceinte, physiquement, j’étais comme je suis maintenant. Je me sentais bien, puis je n’avais pas envie de faire de réels efforts. Je me disais que j’avais des formes, et que c’était bien comme ça. Après avoir accouché, j’ai perdu 8kg de plus que mon poids avant grossesse et … J’ai tout repris… Certainement le fait de ne « rien » faire. Je m’occupe de ma fille, je suis maman au foyer.

Moi : Qu’est ce qui t’a donné envie de pratiquer une activité physique ?
Jennifer : J’avais envie de perdre du poids, même si je n’ai pas nécessairement pris. Le reflet dans la glace ne me convient plus du tout. Je voulais pouvoir m’habiller comme j’aime sans complexe. J’ai également pensé qu’il valait mieux entretenir mon corps et ma santé, avant d’avoir un second enfant. Toutes ces petites choses du quotidien ont manifesté le fait que c’était le moment.

Moi : Comment se manifestent tes activités physiques ?
Jennifer : Je suis quelqu’un qui, de nature, aime beaucoup marcher. Mais pratiquer du sport chez moi, je n’y arrive pas car j’ai zéro motivation. Du coup, depuis un mois, je vais dans une salle de sport, cinq jours par semaines. Je travaille le gainage ainsi que le cardio, pendant des séances qui durent environ une heure et demi. Non seulement d’apprécier beaucoup faire du sport, c’est aussi des moments que je m’octrois en dehors du cadre familial. Mon conjoint s’occupe de notre fille, à la maison, pendant que je suis à la salle. Je suis fière du résultat, qui me motive à continuer : en un mois, j’ai  perdu plus de quatre kilo de façon saine.

Moi : Au niveau de ton alimentation, as-tu changé quelque chose ?
Jennifer : Manger moins, manger mieux ! Avec l’aide d’une application, j’ai appris à compter les calories ingérées tout au long de la journée. Je ne dépasse pas le seuil recommandé. Cependant, je ne refuse jamais une sortie entre amis, je profite des bons moments et je ne refuse pas un restaurant ou des excès par-ci par-là. Grace à cette façon de manger, j’évite toutes formes de frustration et je ne me prive de rien.

ligne_mimaman
Marine, elle, est une jeune maman épanouie qui accepte son nouveau corps.

Moi : Que peux-tu me dire à ton sujet ?
Marine  : J’ai 22 ans, je travaille, et surtout je suis maman d’un petit garçon qui aura bientôt neuf mois. Mon plus grand souhait était de devenir maman . Depuis que mon fils est là, ma vie s’est embellie. Je me sens heureuse plus que jamais, et très épanouie dans ce nouveau rôle.

Moi : Quel rapport as-tu vis-à-vis de ton image ?
Marine : Après l’accouchement, à la maternité, quand je me suis regardée pour la première dans le miroir, je me suis effondrée en voyant toutes les vergetures sur mon ventre et ma peau flasque . Puis petit-a-petit j’ai appris à m’accepter. L’amour de mon fils m’a fait oublié mon complexe .

Moi : Est-ce que tu acceptes simplement ton corps, ou est-ce que tu essayes de garder la ligne ?
Marine : J’ai décidé de me prendre en main, mais seulement pour me raffermir. Je fais 30 minutes de sport 1 à 2 fois par semaine, donc sans acharnement . Je fais aussi attention à mon alimentation : je ne grignote pas en dehors des repas et je veille à manger sainement. Mais je ne suis pas obsédée par ça !

Moi : Quelle est ta philosophie, par rapport à ta nouvelle apparence, depuis que tu es maman ?
Marine : Je suis comme je suis, et j’apprends à m’aimer comme telle. Du moment que je me sens bien, et que mon homme m’aime aussi, je n’ai pas de raison de m’inquiéter. Je ne me prive pas sur l’alimentation, et je pratique juste assez d’activité pour que ma ligne ne change pas trop. J’assume parfaitement celle que je suis devenue et je me sens très bien.

ligne_mimaman

pomme santé bien être mimaman

En conclusion, je dirais qu’accepter son nouveau corps de Maman est nécessaire pour se sentir bien dans sa peau, car malheureusement il n’existe pas de solutions miracles pour les vergetures ou la peau distendue. Cependant, nous avons toujours la possibilité de mener une vie saine, par le sport et par ce qui passe dans nos assiettes.
Je vous encourage à vous fixer des objectifs rapidement atteignables pour ne pas vous démotiver, et à continuer de toujours aller vers l’avant. J’ai conscience qu’avec les enfants, ce n’est pas toujours évident de se fixer du temps – cependant il faut être rigoureuse à ce niveau. Attribuez-vous du temps seule, ou habituez vos enfants à se joindre à vous !
N’oubliez pas que, si nous n’aurons plus jamais le corps que nous avions à 18 ans, nous pouvons faire un minimum pour rester en bonne santé et montrer l’exemple à nos merveilles.

Merci à Natacha, Jenny, Jennifer, Marine & Audrey.

Bon courage à toutes.
Maud_Mimaman

Publicités

5 réflexions sur “Retrouver la ligne après une grossesse

  1. Andréa dit :

    Courage … moi j’ai pas eu a me soucier de ça, pour bébé 1 après acouchement me restait 3kg a perdre et pour bébé 2 j’ai tout perdu direct après, javais pris 5kg ( et jfaisais meme 1kg de moins quavant grossesse une semaine après accouchement … )

    Mais courage a vous ! C’est dur j’ai pu le voir autour de moi 😦

    J'aime

    • Maud dit :

      C’est chouette si tu as tout perdu ! Je pense que la grossesse + l’age ne jouent pas en ma faveur sur la perte de poids, mais personnellement ça ne me décourage pas. Meme si les résultats sont longs a se montrer, au moins ma santé est bonne. Merci pour ton commentaire !

      J'aime

      • Andréa dit :

        AH oui, j’ai 24 ans seulement, et déjà Deux enfants… mon corps est encore en forme, et puis, j’ai une bonne morpho, je mange ce que je veux sans jamais grossir… et pour le moment, ça continue 🙂

        SI la santé suit c’est le plus important ! courage, tu vas y arriver !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s