Afficher son bébé sur Internet – POUR ou CONTRE

Publier publiquement des photos de son enfant sur Internet, voilà un choix auquel les parents sont confrontés.
On sait que le Net déborde de personnes malsaines et aux intentions étranges. De plus, certains manquent d’intérêt pour leur vie et débordent d’imagination pour s’accaparer la vie des autres ; notamment en reprenant les photos d’autrui pour leurs propres fins. De fait, quand on décide de montrer son bébé sur la toile, on sait qu’on peut y être confronté.

12334322_1657321594526052_343800746_o

Pour ma part, je n’ai aucun problème à afficher mon fils. Voilà pourquoi :

A la base, je ne me sens pas en sécurité sur Internet. Aucun réseau social n’est totalement privé, pas même mon ordinateur. Si quelqu’un le décide vraiment, il pourrait avoir accès à toutes mes informations et données personnelles. De fait, je ne me voile pas la face et accepte de jouer le jeu : Google, Facebook, Whatsapp & Instagram sont les premiers à réutiliser nos publications. Que mon fils puisse tourner sur le web ne change rien à nos vies ; je ne publie pas d’images gênantes ni compromettantes. Je choisi toujours les photos diffusées pour qu’elle ne nous nuise pas. De plus, aucune information confidentielle n’apparaît sur les réseaux sociaux (ni nos noms de famille, ni nos dates de naissance, ni même la ville exacte où nous vivons (NON à la géolocalisation !)).
Des mythomanes, il y en a partout. N’importe qui peut s’identifier à moi et s’approprier les informations qu’il détient à mon sujet. Que ce soit par mes photos (concernant le Net) ou par ma façon de parler et mes gouts (pour le réel) ; ça ne m’empêchera jamais d’être qui je suis. Qu’on me copie ou qu’on me pique mon image ne dépend pas de moi, je ne peux rien y changer. Je préfère donc avoir de la pitié pour les « copieurs » que de la haine et vivre dans une inquiétude permanente que quelqu’un se  ‘caméléonne’ à moi.

– Les pervers n’ont pas besoin d’Internet pour exister. Car oui, là aussi c’est un sujet auquel il faut penser. Il y a des gens à la sexualité dérangée qui aiment regarder des photos d’enfants. Hélas, ils pourraient aussi bien venir s’installer au parc de jeu dans ma ville et regarder Honoré se mouvoir directement face à eux pendant des heures. Puisque, encore une fois, on ne peut pas contrôler les pensées et les envies des autres, autant ne pas s’empêcher de vivre pour ça. Tant qu’on ne touche pas un seul cheveu de mon fils et qu’il n’est pas en danger, le reste m’indiffère.

Vivre libre. Vais-je priver mes amis et ma famille de toutes les jolies photos quotidiennes par peur qu’une personne mauvaise puisse éventuellement sait-on jamais peut-être avoir une idée déplacée ? A cette question, je réponds non.
( Je comprends cependant que certains parents veuillent couver et protéger au mieux leurs enfants et ne leur jette pas la pierre. )

& vous ?

MaudSig

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s